Le Sim Racing Tracké par Olivier Pairon

Lors de notre dernière mise à jour de la carte des salles, nous avons découvert une salle d’un nouveau type, avec dix simulateurs fixes plutôt que dynamiques, le premier exemplaire d’une nouvelle franchise, Sim Racing Track. Situé à Montévrain aux portes de Paris et de Marne La Vallée, elle est la partie émergée d’un projet plus ambitieux visant à professionnaliser le Simracing. Olivier Pairon, créateur de la marque, y travaille depuis plusieurs mois.

 

Peux-tu nous en dire plus sur le concept et sur les objectifs ?

L’idée est de populariser le Sim Racing et que le grand public découvre cette fabuleuse activité de pilotage. Nous voulons que les gens la pratiquent comme un loisir mais aussi comme un sport. Le choix d’un simulateur fixe s’est fait par évidence, en terme d’investissement et de coût. Si nous voulions donner un maximum de services à nos clients et aux meilleurs tarifs, nous devions contrôler les investissements de départ. Et faire une salle, dont le prix est plus cher qu’une activité karting est un non-sens ! Nous avons finalisé les derniers partenariats avec les meilleurs fabricants des différents composants pour fabriquer notre propre simulateur PRO. Nous le présenterons officiellement à Sim Racing Expo le 17 et 18 Septembre au circuit du Nürburgring sur le Stand JCL Sim Racing. Nous avons comme objectif d’ouvrir 35 salles sur l’Europe et les US dans les 18 prochains mois et promouvoir nos propres championnats Sim Racing Track avec Rfactor2.

Comment as-tu découvert le Simracing ? Comment s’est fait le déclic pour t’investir dans le projet ?

J’ai découvert le Sim Racing avec la Team BAM que j’ai sponsorisée en 2015. J’ai immédiatement vu la possibilité de professionnaliser cette activité sportive mais avec des simulateurs aboutis et un réel logiciel de simulation de pilotage. Je différencie clairement le Esport/Gaming qui se pratique avec une manette sur des jeux « Arcade », et le Simracing sur des simulations reconnues avec un volant et un pédalier. J’ai investi deux ans en compétition circuit, le temps d’analyser aussi ce qui se faisait en simulateurs, en franchise, en activités de Simracing et les différents concepts. Et j’ai créé Sim Racing Track

Pendant les 24 Heures du Mans, grâce à toi, nous sommes entrés dans le stand Pegasus Racing, où nous avons pu voir un logo Sim Racing Track sur le capot avant de la voiture, une LMP2. Quel est ton rapport au sport automobile, et avec cette équipe en particulier ?

Je suis très inspiré de la compétition réelle, et j’ai une vision très claire de leurs besoins et leurs problèmes (entraînements, coût matériel, mobilité,etc.). En professionnalisant le Simracing avec notre concept SRT PRO, nous apportons de réelles solutions aux teams et pilotes. Sur ces analyses j’ai décidé de créer ma propre écurie de course PRO en Sim Racing, Racing Team, mais aussi d’ être engagé sur différentes compétitions sur circuit (Funcup, LegendCar, Mitjet…). Nous prenons les pilotes en mains et nous les accompagnons pour développer leurs talents et aller sur circuit dans nos voitures de course (planning entraînement personnalisé, compétition Sim Racing, recherche de sponsors, pilotage sur circuit). Nous sommes une vraie filière pour pilotes ambitieux !!! Avec Pegasus Racing, nous allons développer un programme d’endurance en ELMS, mais je ne peux pas tout dévoiler actuellement.

Je suis sûr que tu nous en reparleras. Plus près de nous, samedi 24 septembre, une endurance de 8h est organisée dans la salle Sim Racing Track de Montévrein. Live-Sim y sera d’ailleurs présent pour couvrir l’événement. Peux-tu nous en dire plus ?

Romain Jouannet, qui est le premier à avoir ouvert une salle Sim Racing Track, est l’hôte de cet événement. Après avoir organisé une endurance avec succès de 3h00 il y a quelques semaines, le challenge est de passer à 8h00 de course. L’épreuve se décompose ainsi : 1h00 d’essais libres, 40 min de qualifications et 8h00 de course. Les coupes sont prêtes pour les 3 premières Team !!! La BAM, la TSR, PSFracing, Team Unity Motor sont déjà engagés dans cette compétition. Nous attendons la confirmation de deux autres Team. Il reste des baquets de libre. Toutes les infos sont sur notre page Facebook.

Comment vois-tu l’évolution du Simracing d’ici trois ans ?

Je pense que Sim Racing Track a de belles perspectives de développement et que les trois prochaines années se feront dans une professionnalisation radicale du Sim Racing. Certains resteront dans l’optique Gaming et loisirs, mais d’autres pourront le pratiquer en pilote PRO. Avec le développement de nos salles en Europe et US, et l’organisation de nos championnats internationaux PROs, les pilotes vont avoir de belles opportunités de se faire remarquer et rouler ensuite sur circuit.

4 commentaires

Et vous, qu'en pensez-vous ?