Ensemble pour une Fédération

Le Simracing grossit chaque jour un peu plus. Un exemple parmi d’autres : la création de la fédération internationale de Simracing. Live-Sim avait été contacté à ce sujet, il y a quelques semaines, par le président de la Fédération Finlandaise de Simracing, Olli Pahkala. Il souhaitait avoir les contacts de la Fédération Française. Avec regret, nous avons du lui dire qu’elle n’existait pas. Il en était très étonné, car la France, m’a-t-il dit, est une terre de Simracing. Ce ne sont pas les tentatives qui ont manqué pourtant.

 

Lorsqu’un sport devient mature, une fédération devient une nécessité. Maintenant que des investisseurs misent sur notre communauté, il devient essentiel de se structurer. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder du côté de la FFSA, la Fédération Française du Sport Automobile. Si certains rôles sont liés au Realracing, bon nombre d’entre eux répondent à des problématiques qui s’appliquent au Simracing. Devons-nous attendre encore alors que c’est aujourd’hui que le Simracing grossit ? La visibilité de notre sport s’accroît en même temps que les moyens qui se devinent avec l’e-Sport.

Nous pensons qu’il faut agir, mais qu’il ne faut pas agir seul. Nous ne sommes qu’un petit média, pourtant nous avons activé nos réseaux pour organiser avec quelques acteurs une première table ronde et lister avec eux ce que devrait être une fédération francophone de Simracing. La première a eu lieu dimanche et a été très constructive. Elle a permis un travail de longue date. Cependant, nous le savons, nous ne représentons évidemment pas l’ensemble du Simracing francophone, varié par les jeux utilisés, le matériel, qu’il soit console ou PC, manette ou volant. De même chaque équipe, organisateur ou ligue a ses spécificités. Il a été demandé à ce que Live-Sim publie, en tant que média indépendant. Aujourd’hui, une vraie question se pose : sommes-nous 1 000, 10 000, 100 000, 1 000 000 ?

Le Simracing a besoin de votre aide pour relayer ce message partout où il pourra être entendu. Équipes, ligues, organisateurs, modders, gérants de salles, fabricants ou médias, nous sommes une petite famille, tous cousins évidemment, avec le Simracing comme dénominateur commun. Le temps est venu de se compter. Le formulaire ci-dessous est un outil. Il servira la communauté. Il permettra d’autres tables rondes, à commencer par la prochaine prévue pour le 8 janvier à 21h. Il sera notre meilleure carte de visite pour entamer d’autres discussions jusqu’à ce qu’à la fin, la Fédération Francophone de Simracing soit une réalité.

Nous sommes la base, nous sommes des amateurs et nous sommes des acteurs du Simracing.
Ne nous oublions pas.­

59 commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai plusieurs questions suite à ce billet :
    – Premièrement, pourquoi une fédération francophone plus qu’une fédération française ?
    – Recensez-vous aussi les individualités ? (je ne fais plus partie d’une structure, mais je suis un SimRacer actif sur iRacing)
    – Avez-vous une idée précise des apports de la fédération créée à court terme ?

    Merci !

  2. Bonjour Pako
    Pour répondre à tes questions. Nous avons utilisé le mot francophone, parce que cette fédération n’existe pas dans le monde francoophone. Néanmoins selon le choix des acteurs qui seront présent dans les tables, il est possible que la fédération francophone devienne simplement une fédération française pour des raisons juridiques.
    Pour les apports à court terme, je ne peux que parler en mon nom,. Mais je dirais que le plus visible serait d’avoir des champions de France « officiellement ». Par ailleurs la communauté des simracers francophone est éparpillée dans bcp de structures. Nous ne savons pas de combien de simracers on parle. Si nous sommes 10000, l’entité Fédération aura disons un président représentant l’ensemble des simracers, et pas 1000 interlocuteurs. Pour organiser un championnat du monde officiel, la fédération internationale de simracing ne pourra pas interroger les 1000 ligues. Elle pourra par contre interroger la fédération « francophone » si elle existe. J’espère également qu’une fédération pourra être le standard pour les règlements, la vérification de son application, et les sanctions qui s’appliquerait, afin d’éviter les doutes que nous avons entendu ces dernières semaines.
    Enfin comme tu es un individuel, et que tu n’es certainement pas le seul, nous avons modifié le formulaire. C’est un cas auquel nous n’avons pas pensé, bien que ce soit évident pourtant.

  3. Super initiative,ca fait un moment que la team cherche une fédé espérons que ceci aboutisse a quelque chose…

  4. Pas de fédération française de sim-racing, vous êtes sur ?

    Pourtant, il y a la FFSCA : Fédération Française des Simulations de Course Automobile.

    Voila un lien de leur site : http://www.ffsca.org/

  5. Bonjour Elkingdu50
    Tout à fait je connais bien ce site. Nous étions d’ailleurs avec eux lors de la 1ère table ronde dimanche. Ce n’est pas à proprement parlé une fédération qui regroupe l’ensemble des acteurs du simracing. Ils sont principalement sur rFactor2 d’ailleurs. Cette initiative, est d’établir le plus d’acteurs possible et convier ceux qui voudront et pourront venir lors de la 2ème table ronde dont l’objectif est de discuter sur une Fédération. Les plateformes, les joueurs, les ligues, les équipes, etc. devraient pouvoir s’entendre afin d’être capable de parler d’une seule voix. Le but serait d’avoir une structure comme la FFSA qui regroupe l’ensemble des disciplines de sport auto en France.

  6. Cela est dommage que le SimRacing pense qu’il n’existe que des courses sur circuit, alors que je pense que potentiellement, la plus grande communauté est sur Rallyesim avec 18000 membres sur le forum inscrit et plus de 3000 pilotes participant aux championnats régulièrement et plus de 241 courses sur l’années.

  7. Il n’existe pas que des courses sur circuit. Effectivement, le rallye est important nous aurions du y penser. N’hésite pas à t’inscrire en remplissant les jeux dans le champ autres. Nous allons mettre à jour le formulaire dès que possible.

  8. Salut Mr-ZX-KC,
    Je pense que c’est justement pour n’oublier personne que cet appel est lancé 😉 Libre à cette ligue et ses acteurs de se manifester pour l’élaboration de cette Fédération via le formulaire, et de nous rejoindre pour les prochaines tables rondes 😉
    Le SimRacing ne pense rien et n’oublie personne, il n’a juste aucune autorité compétente pour le représenter. Le but de ces tables rondes et de cette fédération est justement de donner la possibilité à tous ceux qui se sentent acteurs du SimRacing de participer à l’élaboration de sa propre fédération.
    Il n’est pas question de favoriser un jeux, une discipline, une structure ou une ligue mais de poser ensemble les bases d’une fédération ou toutes les disciplines, les plateformes et les ligues seront représentées. Arrêtons la guerre des plateformes et des ligues, et mobilisons nous pour défendre notre sport !

  9. Pour repondre à Mr-ZX-KC, il existe un championnat Rallye a la FFSCA ainsi que RallyCross et Course de Cote

  10. Tout à fait, et basé sur rFactor. Mais quand tu regarde et répond au questionnaire de livesim,, nulle part est mentionné le Rallye, alors que la communauté RBR Française dépense en nombre de licencié plus de 3000 personnes. C’est très regretable.

  11. La FFSCA utilise les termes « Fédération Française de » mais elle n’a aucune légitimité pour le faire . Pour pouvoir utiliser ces termes il faut normalement l’agrément du ministère de la jeunesse et des sports .

  12. Lors de la table ronde nous étions justement avec la FFSCA, et c’était parfois compliqué de savoir si on parlait de la fédération (le projet) ou de la fédération (FFSCA). Il existe des fédérations qui ne sont pas reconnues par le ministère de la jeunesse et des sports, comme la fédération francaise du batiment. Le fait que la plupart des fédérations sportives sont reconnues par l’état leur permettent d’avoir des subventions de l’Etat qui leur délègue l’organisation du sport.

  13. En tant qu’amoureux et passionné du simracing, j’ai bien entendu rempli des que j’ai eu connaissance de ce formulaire. Je suis membres actif du developpement et de l’organisation des championnats sur rallyesim. Bien entendu qu’il est tres important d’avoir une federation. Et nous sommes d’accord que FFSCA n’est ni plus ni moins qu’une ligue. Et je rejoins certains en pensant que c’est pas normal est usurpé aussi de prendre le sigle de Federation Française.

  14. Bonjour à tous

    Pour remettre les choses en place, il convient de faire une mise au point. La FFSCA est, à juste titre, souvent citée dans les commentaires.

    Je pense pouvoir en parler à mon modeste niveau puisque j’ai participé activement à la rédaction des statuts qui ont été déposés officiellement il y a pas mal d’années maintenant. J’ai même été secrétaire de cette association loi 1901 pendant plusieurs années, tout a été fait de manière régulière et dans les règles de l’art, je peux vous l’assurer.

    La FFSCA une super ligue (une ligue avec plein de disciplines) ? Assurément mais l’orientation rFactor n’est qu’une direction prise par les conseils d’administration mais en aucun cas un virage décidé par les textes (ils sont clairs et accessibles il me semble, je vous invite à les lire pour ne pas faire le boulot plusieurs fois [réinventer le roue comme l’on dit]). D’ailleurs, à la création, rFactor n’existait pas, il n’y avait pas grand chose en terme de logiciels pour le SimRacing…

    Que son image ne soit pas à la hauteur de ce que le SimRacing est aujourd’hui je peux le comprendre (les textes ont été rédigés il y a tellement longtemps pour le web) mais parler de légitimité sur sa dénomination me chagrine fortement et fait preuve d’une méconnaissance absolue de l’histoire du SimRacing francophone.

  15. Pour remettre l’église au centre de la place : Cet article ainsi que les discussions en table ronde que nous avons eu, ne sont pas pour discuter du nom d’une organisation ou d’une autre. L’idée est d’abord de déterminer les rôles d’une structure qui regrouperait les acteurs du simracing. Pour faire simple nous l’avons appelé Fédération. Il est vrai que la FFSCA est aussi un acronyme de Fédération Française des Simulations de Course Automobile. D’où la confusion, mais encore une fois, dans la table ronde où la FFSCA participait, nous avons levé très rapidement la confusion, et avons travaillé sur l’essentiel à savoir, les rôles de la future structure.

  16. C’est très bien d’avoir expliqué cela Dim et Jacky. Merci pour avoir pris le temps. En revanche, y aura-t-il d’autre table ronde. Car, il serait peu être intéressant voir important d’avoir autour de la table des acteurs de simracing de différents horizon. Circuit, rallye, course de cote, rallyecross, etc etc etc…. Venant de plusieurs simulations,, rfactor 1 et 2, Assetto, Iracing, Race, Richard Burn’s Rallye, etc etc etc.

  17. Oui une autre table ronde est prévue. La date du 8 janvier est pressentie. Ce soir il est prévu que je fasse un doodle avec les personnes qui se sont inscrites sur le formulaire.

  18. Créer une Federation , oui pourquoi pas
    Moi petit responsable d’une team (association loi 1901) regroupant des passionnés de SimRacing
    notre spécialité , une plate forme et un jeu en particulier , notre but créer des manifestations ou se retrouvent
    des joueurs partageant la même philosophie du jeu .
    Notre moyen de communication , un forum communautaire
    Pour exister nous avons donc des membres (qui paye une cotisation) des partenaires et sponsors
    Voila donc une association classique comme on en retrouve des milliers dans le monde du sport (réel)
    c’était très bien il y a encore peu de temps , mais les choses ont changés

    Aujourd’hui , cela ne marche plus comme ça dans le monde du SimRacing , l’arrivée il y a quelques temps de nouveaux jeux
    Multi plate forme sont arrivés et ont chamboulés la donne , ce qui aurai dut nous rassemblés , nous a complètement éclatés
    Nous avons vu ce créer une multitude de team (sans aucuns statuts) , des joueurs inscrit partout sous des pseudos différents
    Enfin bref c’est aujourd’hui l’anarchie la plus complète dans ce joli monde
    Et dans tous ce brouhaha , il y a des investisseurs qui arrivent . C’est encourageant
    Mais cela deviendra vite élitiste et les joueurs amateurs seront laissés en marge et ils continuerons a jouer comme actuellement

    ce qu’il faut c’est structurer
    Un joueurs doit pouvoir prendre une licence(nominative) dans une association (déclarée)
    Une association doit être affilié a une ligue (une pour chaque jeu)
    cette ligue apporte un support commun(règlement,licences, code de conduite, etc..) a toute les associations
    donne son agrément aux courses et championnats organisés par les associations et prend en charge un championnat commun
    type Championnat de France

    Toutes ces ligues doit être liées a une federation

    Partir de zéro , nous demandera beaucoup de temps
    Alors je pense qu’avant de savoir combien y a t’il de joueurs (ce qui me parait compliqué voir impossible vu que l’on utilise un pseudo )
    recensons les associations , structurons les en ligues et allons rencontrer la FFSA (Fédération Française de sport automobile)
    plutôt que les pouvoirs publics qui ont déjà du mal a reconnaître l’E-sport autrement que des ados attardés qui joue a un jeu vidéo

    La FFSA sera plus a notre écoute je pense , nous partageons la même passions , Beaucoup de pilotes auto sont passés par le
    SimRacing , et de plus en plus le monde de la course automobile se sert de la simulation .
    Nous avons tout a gagner a les rejoindre et vice versa

    Voila mon point de vue de petit responsable d’une association de SimRacing

  19. Bonjour Gérald.
    Je ne sais pas si tu as inscrit ton association dans le formulaire, mais je t’invite à le faire. Car le but est bien de recenser les acteurs du simracing.
    Une prochaine table ronde devrait avoir lieu pour discuter de tous les points que tu as abordés

  20. Bonjour,
    la question pourrait être : faut-il une fédération indépendante, ou une nouvelle branche de la FFSA ?

    Ensuite, doit-elle être une fédération, ou une Fédération Francaise ? Car c’est différent, et comme précisé plus haut, le deuxième cas dépend de l’agrément du ministère (qui ne voit pas forcément la distinction entre jeu vidéo, e-sport et simulation : voir ce qui s’est passé il y a quelques années avec la tentative de création d’une fédération française d’airsoft, refusée car « il y a déjà une FF de paintball ! »).

    Enfin, si on veut une vraie Fédération Française, il faudra y intégrer un projet de sport de « haut niveau ». Toujours pour reprendre un exemple dans un autre domaine, jusqu’à l’an dernier les arts martiaux internes et externes chinois étaient regroupé sous la bannière de la FFWUSHU. Le « haut niveau », c’est à dire la compétition internationale, étant trop « gourmande » en ressources par rapport aux moyens de la FFWUSHU, celle-ci a « délégué » ce dernier à une autre FF d’arts martiaux plus solide, mais a dû changer de statut pour devenir la FAEMC, simple fédération et non plus FF.

    C’est pourquoi une intégration à la FFSA permettrait d’avoir de meilleures « épaules » pour gérer le « haut niveau ».

    Bien sûr, je n’ai aucune prétention de réponse à ces questions. C’est juste une base de réflexion.

    Bien cordialement.

  21. bonjour,
    oui j’ai répondu au questionnaire , et je sollicite fortement toutes les associations a le faire ,
    il faut vraiment se structurer et nous associations avons un rôle majeur dans l’avenir du SimRacing

  22. oui,après il faut savoir si cette structure représentera le sim-racing ou tous les jeux ou on roule?

    Car quand on voit dans le formulaire,des jeux comme forza,gran turismo,wrc…qui ne sont clairement pas des « simulation » a proprement parlé,je me pose la question de savoir quel « genre » de fédération cela implique.

    Nous en parlons régulièrement avec ma team et sommes pour la plupart d’accord sur le fait qu’il nous faut une fédé de sim-racing mais que si cette fédé représente un catalogues de jeux trop larges certaines teams n y trouveront peut être pas leurs places.

    Nous espérons que cette fédération arrivera a satisfaire tous le mondes et qu elle soit géré de manière démocratique…

  23. Tous ça me plait énormément. Cela prends formes, cela attire du monde, il y a de la réaction. C’est super. Concernant l’E-sport, je ne suis pas vraiment en accord avec un des précédents messages qui disait que nos pouvoir public considère les joueurs comme des attardés. La meilleure preuve est que l’état à créé, si je ne dis pas de bêtises, début Mai 2016, un statu de Joueur Pro français. Cela permet une couverture maladie des joueurs ainsi que de rendre « Legal » les compétitions. Donc les mentalités évolues. Concernant un rapprochement entre la FFSA et ce qui pourrait être fait d’une Fédération Française de SimRaing,, personnellement je ne crois pas que cela soit une bonne idée. Il y a déjà beaucoup de souci au sein de la FFSA,,, pour permettre à ces gens la de comprendre ce que nous souhaitons.

    Jacky Ratzenberger ,,, quand vous parlez d’organiser une table, comment cela ce passe. Les intervenants se retrouvent dans un lieux ou cela est fait par l’intermédiaire d’un logiciel mettant en communication les diverses personnes.

  24. Des questions intéressantes que nous avons évoqué lors de la première table ronde. Il faudra continuer d’en parler, car c’est des choix stratégiques comme on dit. Nous espérons tous que cela satisfasse tous les acteurs du simracing francophone et que ce soit démocratique. Idéalement. Mais je sais aussi que ce ne sera pas facile. Je ne parle qu’en mon nom Il s’agit, je crois d’abord d’une histoire de confiance. Les fédérations sont dirigés par des élus dont les élections ressemblent plutôt à de la cooptation. Est ce démocratique ? C’est une vraie question. Et on y répondra d’une manière ou d’une autre.
    @Mr-ZX-KC Difficile de se réunir physiquement au même endroit. Nous sommes tous dans des endroits différents. A la première table ronde nous avons utilisé Teamspeak car tout le monde ou presque en dispose. J’espère que ce sera le cas également pour la prochaine.

  25. Oui concernant la FFSA, pour y avoir effectué un stage de quelques mois, je ne pense pas que celà soit dans leurs plans car comme disait Mr-ZX-KC il y a non seulement quelques soucis qui font que la FFSA à d’autres choses en tête mais aussi il ne faut pas oublier que le commité des élus de la FFSA sont généralement des gens d’un certain age qui ne doivent pas vraiment considérer le SimRacing ou même en connaître la portée actuelle. Donc je me trompe peut-être mais j’ai mes doutes quant à ça ! Mais c’est bien d’en parler quand même bien sûr ! 🙂
    Dans tous les cas je pense que réunir les simracers francophones reste une très belle initiative qui devrait, je l’espère, profiter à nous tous !

  26. Mon avis est que si il doit avoir une fédération Francaise, il faut tout hierarchiser comme dans n’importe quel sport sérieux.Une fédération National regroupant chaque région voir département, avec des fédés régional voir départemental.Comment dans le Basket ball, Football, Hand ball on arrive à déterminer le nombre de licenciés, très souvent amateur ? et surtout à les faire rester ! Si ca devient trop élitiste et que ca reste national, les joueurs qui font ca par plaisir n’auront pas besoin de vous ( comme aujourd’hui…).Par contre créer une instance dans un département qui permettrait même de se retrouver à certaines occassions et peu importe le jeu ou la plate forme, ce serait plus interessant. Chacun son niveau… ! Mais bon ca demande de l’investissement, du temps beaucoup de travail et surtout tout ca tient sur 99% de bénévolat….Rome ne s’est pas construite en 1 jour.

  27. Cette approche fédérale par département est intéressante. La comparaison avec un sport réel, et des millions de licenciés n’est pourtant pas si évidente. J’espère qu’un jour en France nous serons des millions de simracers, et des acteurs du simracing dans chaque département. Actuellement ce n’est pas encore le cas. C’est je pense le chemin à suivre, mais il faudra d’abord que nous soyons plus nombreux.
    Je note que la fédération doit être utile pour le simracer. Sans quoi elle ne servirait à rien. La fédération doit rendre un service aux simracers, et pas l’inverse, sans quoi les simracers n’en auront pas besoin.

  28. […] Source : Ensemble pour une Fédération | Live-Sim, le site Simracing […]

  29. Cet avis n’engage que moi ! je prends l’exemple de grosse fédérations de sports, c’est vrai que ce n’est surement pas comparable…mais on ne sait pas en faites ! Il existe des fédérations avec beaucoup moins de licenciés aussi bien structurés.Pour moi l’Esport fait parti d’un futur proche, regardé dans le football avec le PSG qui créer une team, ce n’est que le début ( c’est l’élite, mais c’est l’élite qui suscite l’engouement )! Le Simracing intéresse beaucoup de monde, de joueurs, parce que cela reste raisonnable pour les budgets contrairement au réel et pour autant on peut se faire plaisir avec une voiture de course ! Peut être pas des millions, ( de toute manière à part le foot qui compte des millions de licenciés ? ) mais surement des dizaines de milliers.Le simracing est un marché en expansion qui intéresse les professionnels.Ce n’est pas sans interêts. Maintenant oui, il faut que la personne qui se licencie y trouve un intérêt, un service. Mais pourquoi les gens vont dans un club de sport ? pour la compétition…mais pas que, pour des rencontres, pour passer de bons moments, pour l’intéraction sociale.Ce n’est pas parce que on se trouve chacun derrière nos volants et écrans qu’il n’y a pas possibilité de se rencontrer, d’échanger etc…mais pour ça il faut structurer tout ça.

  30. Les discussions se poursuivent ici, et c’est formidable. Tous ces commentaires seront aussi ajoutés à la table ronde dont j’ai envoyé le doodle à ceux qui se sont inscrits.
    Mais je reviens sur ce qu’a dit Jugh. Je suis d’accord avec toi, le simracing commence à intéresser du monde. Des simracers, d’abord de plus en plein nombreux, et des investisseurs. Je ne peux être que d’accord avec toi, les rencontres sont formidables. A Live-Sim, on discute avec des gens formidables parce que nous avons la même passion qu’eux. Ce media, dont je suis très fier, je n’aurais pas pu le tenir si j’avais continué la compétition en simracing. Live-Sim est arrivé à un moment où je n’avais plus envie de m’entrainer autant (et tout le monde sait de quoi je parle) pour si peu de résultat par rapport à mes objectifs. J’ai donc raccroché mon casque de compétiteur, pour prendre le crayon – ou le clavier plutôt – et raconter notre monde. Cette digression pour expliquer que Live-sim, comme une fédération c’est du temps à passer. Il y a des gens qui compte sur vous. C’est du bénévolat, d’accord mais c’est d’abord du temps que des volontaires offre à la communauté. C’est valable dans tous les milieux. Créer une fédération par les départements ce serait idéal. Mais cela voudrait dire, rien que pour la France, trouver disons 10 personnes par département. J’ai renoncé à la course pour faire Live-sim, c’était mon choix et j’en suis très fier. Mais il faut aussi se poser la question – et même si cela fait un peu présomptueux – êtes vous prêt à donner pour la cause ?
    A mon avis, et je ne suis pas décideur, je suis comme vous, je réfléchis, il sera plus simple de commencer une structure, et quand il y aura besoin de créer des sous structures régionales puis départementales, il faudra le faire (et avoir d’autres bénévoles évidemment).

  31. Je suis content de voir ce sujet s’animé , des idées arrivent , bonne pour certaines , et d’autre qui prête a discussion
    Une Federation se doit de rassemblée le monde du SimRacing a travers des projets communs , et qui a pour but d’affilié le tissus associatif
    autour de ce projet . après en fonction créer des sous structures (type ligue) géographique ou pas , je pencherai plutôt par jeu , le géographique me parai difficile , aujourd’hui nos association sont sur un support virtuel en réseau , dans chaque association vous avez des adhérents de partout en France voir d’Europe .
    Attention de ne pas créer une super structure qui va tous faire , organiser les manifestations , recruter les adhérents etc…
    tous prendre en charge . Ce n’est pas la vocation d’une Federation , cet exemple il existe deja la FFSCA ( qui fait un super boulot ) mais en aucun cas c’est une Federation , c’est une grosse association qui fait la même chose que mon association a un niveau différent c’est tout .
    Ne faisons pas cette erreur , c’est la fin assurée du tissus associatif amateur dans le SimRacing
    Il faut garder en tète ce principe
    1/ Un joueurs prend une licences dans une associations qui lui correspond
    2/ l’Association doit être affilié a la federation (ou sous structure de tutelle) organise ces courses et championnats avec les règles fédérale et inscrit ces joueurs dans des compétitions nationale
    3/ Les Ligues gèrent l’ensemble de chaque associations lui étant rattaché et organise son championnat (type CDF)
    4/ La Federation ne fait que superviser tous ça , et a en charge de valoriser notre passion auprès des pouvoirs public et gère équitablement les subventions éventuelles .

  32. Je suis ce projet depuis quelques jours et je me pose la question pourquoi ne pas ce rapprocher de France e-Sport qui est reconnu par l’état? Un point qui me derange, vous parlez de la FFSA mais ayant beaucoup de mal a gérer le sport automobile en France pensez vous vraiment qu’elle puisse animer, faire evoluer, gérer le Simracing en France ??

    Cela m’intrigue vraiment meme si cela part d’une très bonne intention. Quand Gerald dit : Le joueur prend une licence dans une association qui elle doit etre affilié a la Fédération mais si la Fédération n’est pas reconnu par l’etat elle ne peut pas organiser des championnats dit de « France »… d’où ma question avez vous contacté France e-Sport?

    Je vais m’inscrire en esperant pouvoir participer a cette table ronde. Cela reste une tres bonne initiative de la part des personnes qui ont lancés ce projet.

  33. France eSport n’est pas une fédération d’eSport, et est effectivement reconnue par l’état, et notamment par le ministère de l’économie, et non par la ministère des sports. A ceux qui se posent la question, la raison est toute simple, c’est parce que les acteurs en questions qui ont créé cette structure sont principalement des organisateurs d’évenements eSport ainsi que le syndicat des éditeurs de jeu vidéos.
    Pourquoi alors ne pas s’associer ? Plusieurs raisons qui ont été évoquées dans notre 1ère table ronde. Certains autour de la table ont été proches du dossier. A lire pour en savoir plus http://fr.dexerto.com/news/federation-esport/ :
    – Dans l’eSport le simracing n’est rien du tout par rapport aux autres types de jeux. Une preuve pour convaincre. Les programmes TV sur l’eSport actuellement ne traite pas de simracing. Cela veut il dire que le simracing n’est pas un eSport ?
    – France eSport créé et managé par l’industrie du eSport oublie la principale composante du eSport, à savoir les amateurs qui oeuvrent chaque jour dans leur ligues. C’est un problème car cela veut dire que seul compte l’industrie. Cette approche est très curieuse.
    – Le simracing a des besoins spécifiques, en matériel par exemple, qui nous rend différent d’une autre association de eSport classique.
    – Annoncé en grande pompe en mai 2016, nous n’avons pas vu grand chose autour du eSport. Quid du statut du joueur, quid de l’organisateur. La loi n’est toujours pas publiée, et est tributaire des prochaines échéances electorales française. Jusqu’aux élections, je crois que rien ne bouge. Ce qui veut dire que si le eSport est annoncé, mais il n’est absolument pas acté. Il est donc toujours considéré comme une loterie.

    Sinon en bref :
    – Nous parlons de la FFSA comme une voix possible. Il y en a d’autres.
    – Le fait de ne pas être reconnu par l’état, c’est surtout embetant pour les subventions.
    – Si une association represente l’ensemble des joueurs, équipes, ligues et organisateurs du simracing. Si cette structure organise (pas seul mais avec les acteurs du simracing) un championnat. Il devient de fait « de France ».

  34. salut,tu dit avoir envoyé un doodle pour la table ronde a tous ceux qui ce sont inscrit sur le formulaire,mais on a rien recu a la LSF…est ce juste les grosse team qui participe ou tous le mondes?

  35. @TeamLSF, il n’y a pas que les grosses teams (d’ailleurs c’est quoi une grosse team). J’ai envoyé dans un premier temps à tous ceux qui m’ont mis un mail dans le formulaire. Les autres je le contacterai pour obtenir un mail. Pour la LSF, j’ai envoyé un mail à gt…dier@gmail.com

  36. Bonjour à tous,

    Le débat prend forme par ici et c’est très intéressant de vous lire !

    C’est un fait rare je pense qu’une communauté puisse elle-même poser les bases de sa propre fédération et il ne faut vraiment pas louper cette étape cruciale pour la suite et l’évolution de notre sport.

    Comme @Gérald, je pense que la question n’est pas de créer une « superstructure » censée tout gérer, organiser ou rassembler. Il s’agit plutôt de créer un « référentiel » commun à toutes les ligues, un support de promotion du SimRacing et ses acteurs, et d’organiser le sport en disciplines (Je pense aussi qu’il serait plus judicieux d’organiser les choses en fonction des jeux et périphériques – qui deviendraient de fait des disciplines – plutôt que par région). Le paysage du SimRacing Francophone est large et il faut garder cette diversité.

    L’aspect étatique est également primordiale selon moi. Au niveau de la légitimité que pourrait avoir cette Fédération à distribuer des titres de champions de France mais aussi pour l’intégration de cette Fédération Francophone au projet de la Fédération Internationale.

    Enfin, la FFSA a été évoquée lors de notre premier échange pour plusieurs raisons :
    – Elle possède un statut étatique
    – Elle gère un sport ou le SimRacing est omniprésent, tant chez les pilotes que chez les fans
    – Elle est organisée/hiérarchisée selon des disciplines qui s’appliquent au SimRacing
    – Nous (les SimRacers) nous sentons plus proche d’un Real Racer que d’un joueur de League Of Legend

    Ayant participé à la première table ronde, je ne peux que confirmer que beaucoup de points soulevés ici ont été évoqués lors de notre échange. Nous n’y avons que partiellement répondu car il nous semblait important d’agrandir cette table afin de pousser plus loin les discussions, avec un maximum d’acteurs.

  37. @Jacky Ratzenberger ok d accord merci pour le mail,

    Quand je parle de grosses teams je veut dire les teams qui sont présentent depuis longtemps ou qui ont beaucoup de membres(du genre qui on plus de 1000 membres) ou est ce que les teams récente avec quelques dizaines de membres pourront participé a la table ronde? Juste pour savoir si je demande a un gars du staff de se libéré.

  38. Des ligues avec 1000 membres, il doit pas y avoir bcp. Pour l’instant je ne limite pas ceux qui viendront. C’est peut être une erreur pour pouvoir tenir les débats, mais je préfère dans la mesure du possible ne pas limiter. Une organisation avec une dizaines de membres est aussi intéressante.

  39. Excellente démarche . Il faut en effet structurer le simracing francophone . go go go

  40. l’option FFSA me semble également interessante

  41. La FFSA me semble pas très interessante, le SIMRACING va être cantonnée à une sous-option du sport auto réel.Ben oui ce n’est pas une vraie auto et en + ca ne rapporte assez de frics…la vérité est que le sport auto est un monde d’argent, t’as beau être un super pilote ( ou pas )…si t’as pas le budget….t’oublie le sport auto et le sport auto t’oublie avec.
    Le sport automobile réel ne touche pas le monde amateur comme pourrait le faire le SIMRACING, c’est une de ces faiblesses. « T’as pas de fric ? ben viens sur le bord des routes…et encore là où on t’autorises à venir ». Les circuits, tout le monde n’a pas un circuit digne de ce nom à coté de chez lui. Bref…le SIMRACING est différent.
    FFSA ou pas, faudra de toute manière partir d’une feuille blanche.
    Par contre,l’avantage de la FFSA est qu’il pourrait un gros soutien si il en a envie et ne fait pas du SIMRACING une sous option et sous sport.

  42. Chaque voie a ses avantages et ses inconvénients. La FFSA ne fait pas exception. Il faut je crois explorer ce que nous souhaitons faire, pour choisir la meilleure des voies.

  43. Bonjour ;
    La table ronde prend forme , je vois qu’il y a pas mal d’inscrits , et vraiment des représentants de toutes les composantes du simracing
    c’est motivant de voir l’intérêt de tous à ce fédérer
    une date a t’elle été décidé ?

  44. Oui Gérald. Je vais communiquer aujourd’hui en soirée sur la date à ceux qui se sont inscrits.

  45. Salut tout le monde. J’apporte quelques idées après de longues semaines de réflexions.

    1 – Pour moi, pour qu’une Fédération du Simracing en France puisse exister, c’est qu’il doit y en avoir des identiques dans d’autres pays, construites sur les mêmes bases, et pour qu’ainsi une Fédération mondiale de Simracing puisse également voire le jour.

    2 – Définir ce qu’est le Simracing de façon identique dans tous les pays.

    3 – Pourquoi pas créer des divisions pour les différents utilisateurs (manettes, consoles, etc)

    4 – Les rôles des Fédérations : pas simple. Organiser des événements national, international en plus de ceux organisés par les différentes Team.

    Pour moi si chacun fais sa sauce de son côté, ça ne ressemblera à rien.

    Stéphane – Team GTR3

  46. Salut @beaware
    Pour te répondre, un projet de fédération internationale existe déja (http://isr-federation.com/) dont les status ont été publiés il y a 2 semaines. Le simracing n’y ait pas défini précisement. Dans les discussions il était question d’utiliser des catégories en fonction du niveau de réalisme des pratiques. Par contre effectivement avoir des fédérations pour les différentes pratiques seraient, je suis d’accord contre productif.

  47. Je pense le contraire,je pense que pour être efficace une fédération ne peut pas représenter un champs de disciplines trop large sinon ce sera la fédération des plus nombreux,créé des divisions entre les pc et console serai la aussi une erreur car avec le nombres de gamer sur console tout serai fait pour mettre en avant les plus nombreux,et ceux qui « rapporteraient » le plus sera privilégié.

    D’ailleurs une seul fédération ne fédérera pas tous le mondes,on le vois en ce moment ou,certaines personnes dont je fait parti pour être honnête, ayant assisté a la première ou la deuxième table ronde et n étaient pas d’accord avec la plupart des idées de départ,se réunissent justement dans l optique de créé une fédération qui n’aurai pas forcément l objectif de rassemblé tous le mondes,mais c est un autre débat…

  48. Avec tes arguments Guillaume, je suis d’accord à 100 % . Donc il faudrait une fédération du simracing sur PC, avec au minimum des joueurs ayant volant+pédalier.
    La encore il y aura des diversions de point de vue, les jeux les plus populaires feront les plus gros chiffres, et RaceRoom par exemple qui n’a pas eu le succès d’un Pcars sera mis de côté, alors qu’il vaut quand même une certaine reconnaissance.
    C’est vraiment pas simple en effet.

  49. Selon moi, il ne faut pas créér une fédération par jeu, ni par pratique. Pour pouvoir peser, il ne faut pas être 1000, il faut être bien plus que cela. C’est pour cela que je milite pour une fédération globale avec des catégories différentes liés aux pratiques. Il faut voir à long terme, car les équipes marketing de GTR3, ont bien vu le succès de PCars, qui s’est mis sur PC / Xbox / Playstation. L’avenir est au multiplateforme, ne serait-ce que par la convergence de performance. @Beaware tu imagines une fédération qui ne reconnaitrait qu’une partie de la communauté GTR3 ? Je ne viens pas de la console, je suis d’autant plus légitime pour dire que beaucoup de la génération qui pilote aujourd’hui vient de la console et est passé sur PC & volant, pour aller là où l’adversité est plus grande. Une fédération doit être aussi une facilitateur de pont entre les pratiques.

  50. Je comprends bien l idée d’une fédération global,mais elle le sera six mois,un an peut être et ensuite c est les grosse licences qui prendront le dessus,si tu fait des catégories selon les jeux,les plateforme ou les outils,qui classera ces catégories,il n y a pas de personne légitime a le faire,ce sera donc,si le système de fonctionnement est démocratique,un vote de l’ensemble des acteurs concernés.Donc les plus nombreux voterons pour leurs pratiques et on se retrouvera avec une fédération qui organisera des événements avec en tête d’affiche Gran Turismo,Forza,Pcars,etc…

    Je pense que les jeux grand plublic et très accessible et permissif ne doivent pas faire parti de la même fédération,du moins pas de la même branche un peu comme une fédé amateur et une pro.

    Après il peut toujours y avoir plusieurs fédération de toutes façons au bout du compte c est le temps qui fera son choix.Mais une chose est sûr c’est que tous le mondes se battra pour son village et on la vue de tout temps les plus petits peuvent gagner une bataille mais rarement la guerre…

  51. La fédération internationale a trouvé un moyen de vote où la taille des licences n’importent pas. Je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible de penser globalement en France. Car si je pousse ton raisonnement, des jeux simus d’aujourd’hui iRacing est la plus grosse, donc c’est elle qui déciderait de tout. Sauf bien sûr si on fait une fédération par jeu, pour RRE, pour iRacing, pour rFactor2, pour rF1, pour AC. Et quand les jeux s’arrêteront, les fédérations aussi ? Je comprends tes craintes, mais là tu capitules avant d’avoir essayé, c’est dommage.

  52. Non je me suis mal exprimé alors,je parle d une fédération pour les console et une pour les PC,par contre pour les jeus il faudrait peut être les séparés car il ne sont pas égaux en réalisme,en plus iracing n est pas la plus grosse(en france c est même une des moins joué)les plus fréquentés sont pcars et assetto avec quasiment 4000 joueurs connectés tout les jours contre moins de 750 pour toutes les autres RF1,2,R3E,Iracing,AMS…etc(les sources sont les steamCharts mêmes s il sont souvent contesté steam reste la plateforme la plus lancée).Je ne sais pas comment font la ISRF mais j ai vu qu’ils parlés d’incorporait les consoles depuis j’ai plus regarder…

    On verra bien ce qui se passera…

  53. L’ISRF n’a pas statué sur les consoles.
    Pour info voici les statuts : http://isr-federation.com/statutes/

  54. bon, je tombe par hasard sur cette discussion.
    Etant au départ à l’origine de la FFSCA, vue comme la fédération dont vous parlez, et dont le but était d »unifier les différentes structures et ligues, en vue de promouvoir le Simracing.
    A l’époque (et ca fait un paquet d’années) je travaillais de concert avec Christoph Schirmer, autrichien, et qui avait mené une des premières grosses compet de GPL avec tous les tenors de l’époque , les « masters of gpl ».
    Ce qui m’amuse beaucoup en lisant ces commentaires maintenant, c’est que ce sont les ligues qui commencent a prendre conscience qu’un « fédé » ca serait vraiment bien pour le Simracing. Je vous rappeler que ces projets (qui au vu de ces discussions apparaissent presque comme « visionnaires ») ont été purement anéantis par les ligues qui ont eu peur qu’une fédé les spoils de leur pilotes, championnats ou autres. On peut dire que je suis quand meme presque heureux de lire cette évolution dans l’esprit des simracers. Tant mieux.
    Ce qui était prévu c’était que les ligues soient toutes représentées en fonction de leur importance, mais toutes représentées. Qu’elle fassent remonter leurs besoins en terme de nécessités et de promotion. Que tous les simracers puissent etre représenté , du rouleur du dimanche au grand compétiteur. qu’on aille démarcher des partenaires, des sponsors. Qu’on fasse connaitre le simracing de la meilleure manière possible. qu’on s’associe avec de grands noms pour mettre en place des championnats vitrine (parce qu’il faut cela dans tous les sports ou disciplines…). Qu’on aille à Paris pour un giga event avec les constructeurs, les pilotes, le matos, les ligues, et qu’on fasse découvrir la discipline. Pour cela, il faudrait une structure parfaitement représentative et parfaitement démocratique, ou tous marchent idéalement dans la meme direction.
    Bref, je ne saurai dire quand la ffsca a démarré mais ces propos remontent aux années 2008-2009, la parution au JO de la FFSCA étant parue au journal officiel le 19 février 2009, bientot 10 ans pour évoluer de point de vue…La suite aura été l’histoire d’un compromis entre les ligues et la FFSCA, ce qui a contribué à totalement détourner la FFSCA de son but historique. Elle devient alors une « super ligue » rien de plus.
    Amitiés à tous les simracers, Christophe

  55. arf, en fait c’était meme 2002 la creation mea culpa, on était vraiment en avance.

  56. Perso pour moi la FFSCA n’est rien d’autre qu’une ligue comme les autres, sinon c’est facile de s’auto érigé en fédération, a ce compte la j’ai créé la TeamLSF et ca fait deux ans qu’on organise, avec d’autres ligues, des interligue sur différentes simu, ca marche très bien, du coup nous aussi nous sommes tous la fédération??

    Non une fédération est dirigé par un comité élu, ce qui n’est pas le cas a la FFSCA, de plus une fédération est un regroupement d’associations ou de coopératives, ce qui n’est pas non plus le cas a la FFSCA.

    La seul façon d’avoir une vrai fédé c’est que tout les dirigeants de ligues se regroupent et forme eux même et entre eux la fédération, élisent un groupes de dirigeants(un conseil) parmi eux.
    Mais ca c’est impossible quand tout le mondes veut dirigé, et c’est le cas pour l’instant, du moins c’est ce que j’ai ressentit dans les différente réunion pour sa création aux quels on m’a sollicité.

  57. @Christophe G
    Bienvenue dans cette discussion.

    Effectiment comme le dit Cantalou, en France nous avons beaucoup de ligues, mais pas encore de Fédération des Sports Automobiles Virtuels. C’est bien dommage, et je le déplore. Une des raisons effectivement, comme pour l’équipe de France de foot où il y a 60 millions de sélectionneurs, tout le monde veut la diriger, et personne ne veut avoir une fédération donner un cadre réglementaire à des pratiques différentes dans chaque ligue. Un jour pourtant elle existera, et ce sera un vraie fédération de sport réels qui la créera, mais les ligues actuelles n’auront aucun pouvoir pour influencer les pratiques reconnues de celles qui ne le seront pas. Nous avions une fenêtre, où nous avons beaucoup discuté, maintenant j’ai l’impression qu’il faille attendre. J’espère me tromper, et dans ma position de média non attaché un ligue, je vois bien que l’esport va tirer le sport auto virtuel, nous verrons bien de quoi l’avenir est fait. Comptez sur moi pour le raconter sans langue de bois.

  58. c’est effectivement une condition préalable, il va de soi que pour que les ligues adhèrent et soutiennent une fédé ou autre structure de promotion, celle ci ne doit pas prendre la place des ligues.

    Au contraire elle doit assurer leur promotion et leur bon fonctionnement, leur participation, et encourager leurs compétences de gestion et d’organisation en leur laissant une part active au sein d’une fédé.

    L’idée d’avoir des ligues comme membres démocratiques d’une fédé est effectivement bonne. Au départ de la ffsca, on avait donc proposé d’avoir des ligues membres participants à l’organisation et la gestion, et des pilotes adhérents, d’ou la cotisation récupérée et des cartes de membres envoyées (si si on l’a fait en 2003). L’idée était de récupérer des fonds pour alimenter et mutualiser les moyens pour les ligues afin d’assurer et faciliter leur bon fonctionnement, et dans un deuxième temps d’avoir aussi des ressources pour des activités de promotion (LAN; compétition, etc…) A l’époque, le cout des serveurs était important et l’idée de les partager entre ligues membres était plus efficiente, une ligue pouvant alors utliser plus de serveurs en meme temps pour leur championnats. Une fédé est là pour répondre aux problèmes d’organisation des ligues, apporter du soutien, des solutions techniques et financières et dégager du temps aux ligues pour se concentrer sur ce qu’elles savent le mieux faire.

    L’idée de départ de la fédé (je suis ok pour dire que ce n’est pas l’option qui a été retenue ensuite malheureusement) proposait donc que joindre pour les ligues serait libre sous réserve d’un minimum de garanties d’organisation et de qualité. A ce moment là, des ligues déjà en pourparlers ont commencé a crier au loup en disant qu’on risquait d’avoir d’autres ligues qui allaient empiéter et réduire leur nombre de pilotes, proposer des championnats concurrents des leurs, etc…Ce qui est concevable dans la mesure ou un admin de ligue qui donne pas mal de temps ne voit pas toujours d’un bon oeil une autre ligue qui fait la meme chose. Mais bon, ne soyons pas des enfants, on vit dans un mondre libre…et personne ne peut empêcher personne de créer un groupe ou une ligue et d’agir. Et puis on partage la meme passion.

    Ce qui bloque c’est toujours l’ego humain. On trouve des intérêts antagonistes : certains veulent l’intérêt de la discipline, d’autres l’intérêt de leur ligues, d’autres leur intérêt de pilote. On peut trouver effectivement des blocages de dirigeants de ligues ou de structures. En fin de compte ils ne veulent pas perdre ou partager une miette de ce qu’ils ont. Mais au bout d’un moment, ceux là meme qui bloquent se trouveront dépassés ou absorbés parce que quelqu’un autre aura pris la place qu’ils ont inutilement maintenue vacante.

    Si cet espace n’est pas occupé un jour par les passionnés, elle sera prise par une autre fédé (généraliste ou sportive), par le privé (des entreprises ont les moyens de le faire, voyez par exemple la GT Academy sur gran turismo – est ce que vos pilotes de vos ligues vous ont demandé de pouvoir participer), ou pour le bizness (un investisseur pourra rallier des sponsors pour organiser des événements majeurs auquel s’intéresseront tous les pilotes et rien ne pourra l’empêcher).

    Aujourd’hui, le paysage simracing au sens large pèse encore plus largement. Il y a de la place pour une structure fédérante et promouvante qui doive convaincre les ligues (en leur accordant du pouvoir), convaincre des partenaires et des sponsors, et recevoir la confiance des pilotes et des membres .

  59. Bonjour, il est logique que cela vienne en discussion, il se peut que la FFSA bosse déjà sur le sujet depuis un moment !?
    Sinon Jacky tu ne m’as toujours pas mis sur ta carte des simulateurs…

Et vous, qu'en pensez-vous ?