Le HUD pour les débutants

DIY

Dans le monde simracing sur PC existe toute une panoplie d’outils et d’applications pour faciliter ou simplement accompagner notre expérience de pilotage : nombreux sont ceux qui l’ignorent lorsqu’ils se lancent dans cette aventure. Pour les joueurs issus du monde console comme moi, on se contente des informations d’origine affichées habituellement à l’écran, bien que l’on commence à voir de plus en plus des applications Android pour nos Xbox ou Playsation. Le HUD, en anglais Head-Up Display, en français Affichage Tête Haute ou ATH, c’est l’ensemble des informations affichées en périphérie du centre de l’écran et renseignant le joueur sur son personnage ou son environnement, pas seulement dans le Simracing mais aussi dans n’importe quel autre jeu vidéo.

 

Ces informations affichées dépendent bien sûr du jeu. Dans le Simracing, ce qui nous intéresse principalement, c’est le compte-tour, la vitesse et le rapport engagé. Utiliser un HUD déporté, c’est la possibilité d’afficher cet ensemble d’informations sur un écran autre que celui sur lequel on joue. On retrouve le même principe dans de plus en plus de voitures de tourisme aujourd’hui : un petit écran est rajouté entre le tableau de bord et le pare-brise affichant les informations de vitesse actuelle, limitation de vitesse et même plus.

Pourquoi utiliser un HUD déporté ? Les avis diffèrent selon les joueurs, « Pour faire comme en vrai », disent certains, « Parce que ça fait classe », disent d’autres. Une réponse revient souvent, et je suis tout à fait d’accord avec : « Pour purifier l’écran principal de jeu et profiter au maximum de la vue du circuit très souvent masquée par l’ATH d’origine du jeu affiché à l’écran ». En effet, sur PC, beaucoup de jeux permettent de retirer cet ATH. A noter que le fait d’épurer notre écran de jeu principal permet de gagner des FPS et ainsi obtenir un meilleur rendu au niveau affichage.

Recenser  les informations nécessaires

Comment ? Tout simplement à l’aide d’une application téléchargée sur votre PC qui, une fois lancée, vous offre la possibilité d’afficher sur un écran supplémentaire toutes les infos que vous jugez nécessaires à votre expérience de jeu. Il y a aussi des applications Android à télécharger directement sur sa tablette ou son smartphone, il faudra ensuite connecter son appareil sur le même réseau Wifi que le PC. On va donc décider d’afficher les infos qui nous semblent les plus utiles : on peut ainsi ajouter par exemple un « Shift-Flash » qui dit à quel moment passer le rapport de vitesse et éviter le sur-régime. Viennent ensuite les infos de temps au tour, la carte du circuit et tant d’autres encore. On peut vraiment afficher un peu ce que l’on veut.

Alors que certains volants offrent un écran intégré, vous pouvez utiliser un écran de PC supplémentaire relié par câble, sinon en connexion Wifi avec une tablette tactile ou un smartphone. A savoir que certaines applications fonctionnent sous Android et donc se téléchargent directement sur votre smartphone. C’est par ce dernier procédé que l’on se connecte aux consoles, vous devez donc vérifier la compatibilité de votre application avec votre plateforme de jeu. Il existe aussi des écrans dédiés à l’ATH du Simracer avec une application intégrée et se branchant directement sur votre PC en USB comme par exemple le fameux Z1 LCD Screen.

Le facteur bien souvent déterminant dans une installation est le budget. Vient ensuite une affaire de goût et de confort de lecture. Beaucoup vont utiliser leur smartphone de tous les jours et ainsi éviter une dépense supplémentaire, d’autres vont opter pour un appareil d’occasion, ce qui a l’avantage de ne plus le retirer de son cockpit de jeu, d’autres encore vont piquer la tablette tactile de leur fiston, ben oui, on fait avec ce que l’on a !

L’écran PC supplémentaire peut vite s’avérer être trop grand : je vois mal un écran, même de 15 pouces, installé au-dessus de votre volant, mais je vois quelques fois des installations avec cet écran au-dessus de leur triple screen. Le plus simple et le plus répandu est la tablette tactile, à chacun ensuite de trouver le support adéquat pour la fixer près du volant et l’avoir sous les yeux. Pour les bricoleurs, on trouve aussi sur Internet de petits écrans à intégrer soi-même, comme par exemple les écrans Nextion.
Il semble ne pas y avoir de limite concernant le nombre d’écran additionnel : le plus courant est d’en rajouter un, smartphone ou tablette. Mais les deux en même temps fonctionnent très bien et il y en a même qui se sont créés un véritable « cockpit d’A380 ». Oui mais alors quelle appli prendre ? Je vais vous présenter l’appli que j’utilise personnellement et donc que je connais. Pour ce qui est des détails, je vous laisse le soin d’explorer vous-même le site du concepteur de l’appli tant il y a de possibilités.

Ce que j’ai choisi

Découvrons ensemble SIMHUB de Nicolas Guilbert et de conception française, gratuite ou presque, à installer sur son PC.
Compatible actuellement avec une trentaine de jeux comme par exemple Assetto Corsa, RaceRoom Racing Expérience, Project CARS 1&2 etc…
Simhub est compatible Arduino et tout ce qui va avec, comme les afficheurs à LED, afficheur alpha-numérique, module d’indicateur de vitesse etc. Vous trouverez tous les détails aussi bien sur leur page Facebook que sur RaceDepartment. Chacun peut donc se lancer dans la fabrication de son propre équipement.

SimHub propose d’origine une multitude de dashboard (tableau de bord en français). Plusieurs designs sont proposés allant du plus simple au plus complet.
Même sur la version gratuite, Simhub permet de personnaliser les dashboards existants mais aussi de créer entièrement, avec un peu de pratique, son propre dashboard. La version payante donne accès à un refresh rate plus élevé passant ainsi de 10 FPS à 60 FPS et retire un nag screen par tour dans certaines conditions. Détails et téléchargement sur SimHub, d’autres infos utiles sur Facebook.

Vous allez me dire : « Non mais c’est trop difficile à utiliser », mais pas du tout ! En règle générale toutes les applications téléchargeables sur PC fonctionnent de la même manière.
On lance l’appli sur son PC, on choisit son jeu le cas échéant, on ouvre son explorateur Internet sur son smartphone ou tablette, on renseigne l’adresse IP de l’appli en question (fournie avec l’appli bien sûr), on choisit son dashboard et c’est parti ! Il appartient à chacun de choisir l’appli qui lui convient le mieux : on trouve beaucoup d’informations sur la toile pour se faire une idée de chacune d’elles.

Voici quelques applis gratuites : Proracing Dashboard, rfDisplay, FAST dash, SimHub car sa version gratuite est très complète.

Voici quelques applis payantes intéressantes :
Z1 Sim dashboard, Simracing Dashboard, DashMeterPro, Hud Dash de Sebastian Barz (sa version gratuite permet d’utiliser 3 instruments), Rs Dash .

A vous de jouer !

Crédits photos (dans l’ordre d’apparition) : objectif-racing.com / dimitri82 (sim-racing-evolution.fr) / Gav Elias (racedepartment.com) / amstudio (Pinterest) / NSH Racing (Twitter) / Sdeups (getlink.pro) / SimHub / Live-Sim / SimHub

Et vous, qu'en pensez-vous ?