RFRO : un trésor caché ?

Nouvel épisode dans notre rubrique des ligues et des teams ! Aujourd’hui, nous nous intéressons à une structure qui ne semblait pas avoir besoin d’être présentée. Son dynamisme, son ouverture d’esprit, sa curiosité en faisaient, selon moi, une évidence, un incontournable dans le paysage du Simracing. Et pourtant, RFRO (ou Racingfr-Online) semble être méconnue. Pour y remédier, elle vient d’inaugurer un nouveau site Internet. Le timing était donc excellent pour que Live-Sim joue pleinement son rôle de média et vous explique pourquoi vous ne pouvez pas rouler aujourd’hui sans être passé, ou au moins avoir côtoyé, cette valeur sûre. Présentation.

 

 

Racingfr-Online est l’une des plus anciennes structures au sein du Simracing français. Et pourtant, celle qui a récemment fêté ses 10 ans, semble être méconnue. « Les gens connaissent notre nom, mais pas nos activités », affirme Hervé, alias C@rbone, le président. Un constat qui nous a surpris chez Live-Sim, sachant le dynamisme de RFRO, sa visibilité et les noms qui ont jalonné son histoire, comme Jeremy Bouteloup (voir notre article du 25 novembre dernier).

Racingfr-Online est né d’un forum, Racingfr (ou RFR), qui permet aux internautes d’échanger sur des sujets aussi variés que la simulation, les jeux vidéo, le modding, les sports mécaniques, l’informatique… Ce « groupe de copains qui avaient envie de rouler ensemble » est lancé sous la forme d’une association loi 1901 en 2006. Elle progresse bien jusqu’en 2010, année où les choses se gâtent : l’activité baisse. « C’est en raison d’un creux au niveau des sorties de titres », explique Hervé. « Les gens roulent 3 à 5 ans sur une simu, puis passent à autre chose ». Les difficultés se poursuivent jusqu’en 2013 quand le ciel s’éclaircit enfin : de nouveaux titres font leur apparition (rFactor 2, Raceroom Racing Experience…), ce qui relance les adhésions.

 

RFROnline, entre ouverture et précision

La ligue se porte bien aujourd’hui : elle totalise entre autres 51 championnats, 1800 courses dont 1200 Opens depuis 2008, et quelques 147 adhérents. « Et nous comptons aussi 50000 inscrits sur le forum originel », précise C@rbone. Les pilotes, entre 30 et 50 ans en général, se retrouvent pendant deux saisons par an (soit huit à dix championnats), de janvier à juin et de septembre à décembre, sur quasiment toutes les simulations actuelles : Assetto Corsa, Project Cars, Raceroom Racing Experience ou encore rFactor 2… mais pas sur iRacing. « Le prix est un frein, de même que le manque de convivialité de la plateforme. Les Simracers français rechignent aussi à utiliser leur vrai nom. Ils sont encore très attachés aux pseudos », remarque Hervé. « Nous avons néanmoins quelques pilotes qui forment notre Team et roulent en endurance pour le fun. Mais j’aimerais vraiment avoir un groupe iRacing chez Racingfr-Online ».

En termes de catégorie et de format justement, RFRO est ouverte à quasiment tout. Vous pouvez tourner sur tout type de voiture (mais peu sur monoplace, ce qui n’a jamais vraiment percé au sein de la ligue), sur des courses courtes, entre 45 minutes et une heure, jusqu’à l’endurance, « qui permet d’apprendre à rouler propre rapidement » selon C@rbone. L’Open, la course ouvertes aux non-adhérents RFRO, occupe également une place de choix, ce qui fait la particularité de RFR-Online par rapport à d’autres structures : « elle fait partie de l’esprit de la ligue, toujours ouverte, à la rencontre des autres, mais cela ne nous permet pas forcément d’enregistrer de nouvelles inscriptions », précise Hervé.

RFROnline propose aussi un système de carrière. Chaque pilote dispose d’un profil très complet avec les informations les plus précises, sauvegardées depuis son inscription : nombre de courses, de victoires, simulation favorite, mods utilisés, championnats suivis année après année… Un Rating vous est même attribué, un peu à l’image de ce qui se fait sous iRacing. « J’ai développé cela à partir du classement Elo, créé pour évaluer le niveau de joueurs d’échecs ».  Le dispositif vous permet de suivre votre évolution, de vous situer par rapport aux autres pilotes et de savoir si vous avez besoin d’un coup de pouce pour progresser. En la matière, vous trouverez toujours quelqu’un afin de vous aider : il suffit de demander. « L’an passé, nous avions même un authentique instructeur d’école de pilotage qui avait donné une série de cours. Il y a aussi quelques initiatives personnelles ». Et peut-être aurez-vous ainsi la chance de bien figurer lors des courses, sur le Live Timing intégré au site…

 

Une structure solide qui se développe

Afin de soutenir et dynamiser tout ça, C@rbone peut compter aujourd’hui sur douze organisateurs (ou GO), deux par simu, qui disposent d’un système très fourni, pour créer et gérer des championnats, des hotlaps, des courses, sans aucune aide, en toute liberté et en toute confiance. « Nous avons quand même des réunions régulières, quatre à cinq fois par an via Discord, ce qui maintient une certaine cohérence », précise Hervé avant de compléter « et notre conseil d’administration, qui comprend le bureau de l’association et les GO, prend les décisions importantes ». Le président, pour sa part, se concentre sur ce qu’il sait faire de mieux : le développement et le support technique. « Lorsque mon prédécesseur, Batman, a choisi d’arrêter en 2015, j’ai repris car j’étais le seul à pouvoir le faire, en raison notamment du site de résultats qui est très compliqué techniquement ».

Dynamique, Racingfr et sa ligue le sont donc bien, et l’ont encore prouvé le 8 mai dernier. Au terme de près de quinze ans de bons et loyaux services, le site racingfr.com a été abandonné pour être remplacé par un nouveau développement : racingfr.net. « Nous avons compris qu’il nous fallait développer une vraie stratégie de communication, et c’est ici un premier pas ». Mettant plus en avant la ligue que le forum, l’une prenant plus d’importance que l’autre, le nouveau site permet aussi à la nouvelle équipe d’avoir un outil qui répond mieux à ses besoins, par rapport à la première version vieillissante et sur laquelle elle n’avait pas entièrement la main. Résultat : si vous y retrouvez tout ce qui a fait l’attrait de la précédente mouture, y compris le concours de screenshot, quelques nouveautés sont apparues comme l’agenda, pour retrouver facilement toutes les épreuves. « Mais notre credo n’a pas changé : nous voulons toujours faire des compétitions avec le bon état d’esprit, le fair-play, des rencontres entre potes, en toute convivialité ». L’association a également veillé à simplifier le processus d’inscription : une simple demande, soumise à la validation des GO, suivie du règlement de la cotisation, suffit aujourd’hui. « La participation est de 15 euros par an, mais nous réfléchissons à la baisser l’année prochaine, puisque nous disposons d’assez de trésorerie pour quelque temps », conclut C@rbone.

Pour en savoir plus :
> le site Internet : https://www.racingfr.net/
> Facebook : https://www.facebook.com/RFROnline
> Twitter : https://twitter.com/RacingfrOnline

Crédit photos : *Miko* (screenshot Dirt Rally)

Enregistrer

Enregistrer

17 commentaires

  1. L’article est bien, mais il y a une faute de frappe. Il convient de lire : « L’an passé, nous avions même un authen-thy-que instructeur d’école de pilotage qui avait donné une série de cours. » ^^

  2. Salut Lesuntzu !
    Merci pour ton commentaire, mais je ne suis pas sûr de comprendre l’allusion. Désolé ! D’autant plus qu’il n’y a pas de faute réellement…

  3. thy est le pseudo de l’instructeur en question ^^

  4. Ah C@rbone, tu m’avais caché ça, petit malin ! Merci pour cette info complémentaire !

  5. Toujours subtil lesuntzu ^^ Joli jeu de mot 😀

    Merci Tanguy pour ce bel article dédiée à ma première ligue de simracing et à laquelle je suis plus que jamais attaché, nous serons heureux de vous accueillir pour des courses disputées et fairplay.

    Merci Live-sim

  6. Merci pour ce bel article qui en effet , vente les mérites de cette belle ligue qui reste avec un esprit assez familial et le tout dans une excellente bonne humeur , certains deviennent de bon copains virtuel , et on n’a qu’une envie , de vite rentrer à la maison pour voir les nouvelles du jour 🙂
    Un grand merci à Hervé , qui a repris le flambeau de belle manière et merci à tous les Go pour votre travail !!!!
    Stéphane .

  7. Super article !
    Membre récent à la rfro (depuis 1 mois environ), je me retrouve parfaitement dans cet article : je me sens bien dans cette ligue et surtout je trouve tout ce que je cherchais : bonne ambiance, fair play, des opens à gogo, des championnats sur tout (rf2, RRRE), de l’entraide… c’est du « tout en un » pas sectaire !
    Le site est bien fichu, clair et lisible, l’agenda tres utile pour se rappeler quand il y a des courses sur lesquelles on est inscrit … le systeme de classement perso motivant.
    Enfin les GO sont tip top.
    Bref une ligue bien fichue où il fait bon vivre.

  8. RacingFR est une plus qu’une ligue. C’est une institution. Normal que Live-Sim en parle.

  9. D’accord avec Jacky, je fréquente le monde du Simracing depuis 1999 environ et depuis le début RFR a toujours été une sorte de bastion fédérateur des Simeurs Français. Depuis Sticky-Finger au tout début à Carbone aujourd’hui on retrouve la même rigueur dans l’organisation, le même esprit d’entraide des membres, la richesse du contenu du forum.
    Bravo pour l’article et longue vie à cette communauté 🙂

  10. RFRO, est aujourd’hui bien vivant grâce à une équipe de bénévole qui fait un travail remarquable

    Pour le plaisir de tous. La technicité, pour le faire fonctionner dépendait d’une seule personne suite au départ de « Batman ». Olivier, dixit « Carbone » était le seul en 2015 à reprendre les commandes comme déjà dit dans le post de présentation, mais pas seulement à mon sens…

    Aujourd’hui, il fédère une équipe qui permet aux pilotes virtuels de se retrouver sur pratiquement toutes les plates-forme de simulation voiture récentes, organisant championnats, courses open.
    Aussi, il a permis au site de s’adapter et de le redynamiser avec cette nouvelle version.
    La complexité, l’organisation ne peut se faire, que si et seulement si, une personne dispose des capacités techniques et organisationnelles s’entourant d’une équipe de confiance. Elle aussi animée par cette passion du simracing pour gérer les adhérents et le bon fonctionnement au quotidien.

    Un grand merci à Olivier et à toute l’équipe RFRO qui nous apportent beaucoup de bonheur derrière nos volants depuis des années, ce qui est un gage de qualité.

    patjobar

  11. Bel article comme toujours!!

    Oui RFRO est une super communauté,les orga sont toujours dispo et c est un toujours plaisir de roulé a leurs cotés sur L’interligue Raceroom et j’espère qu’ils répondront présent pour celle d’Rfactor2!

  12. Bonjour à tous,
    tout d’abord, merci pour votre enthousiasme vis-à-vis de notre article ! Merci également pour vos différents compléments d’info : la possibilité d’ajouter des commentaires est pensée pour cela aussi.
    Enfin, je dois préciser qu’une mise à jour a été effectuée au niveau du compte Twitter indiqué : vous tomberez maintenant sur celui de RFRO et non pas sur la page du forum aujourd’hui obsolète. Merci d’avance pour votre compréhension !
    A bientôt !

  13. Bonjour,
    je cherche à contacter l’administrateur du site, car j’ai un problème de mot de passe et le système m’empêche de faire une nouvelle demande. J’ai cherché partout un formulaire de contact et n’en ai pas trouvé. Pas possible non plus de passer par l’ancien site ou j’étais également incrit. Je passe donc par ici car je ne vois pas comment faire autrement. Merci.

  14. Salut Alain,
    tu as bien fait de passer par nous. Je viens de renvoyer ton mail aux admin et au président. Je les laisse maintenant revenir vers toi.
    A bientôt !
    Tanguy

  15. C’est très sympa, Tanguy, merci beaucoup.
    Amicalement,
    Alain.

  16. @ alain comme RFR a re-pensé le site , une ré inscription est obligatoire login et mot de passe y a tu pensé ?

  17. Excellent article. RFR … c’est un incontournable du paysage du simracing français. J’ai commencé à rouler chez eux, et franchement, il ne faut pas passez à côté. Longue vie à eux et félicitations pour la tenue de route , lol. Merci pour l’article Tanguy.

Et vous, qu'en pensez-vous ?