En Podcast avec Anto

Me serais-je trompé en vous donnant cet indice lors de la dernière émission. Je ne vais pas vous mentir, la vérité est que nous avons saisi l’opportunité de raconter une belle histoire. Et tant pis si pour cela nous devons casser nos plans. Ce n’est que partie remise, nous en reparlerons très bientôt de la Coanda. Il était une fois donc, un simracer français qui participe à un concours, et à la fin ils vécurent heureux avec beaucoup d’enfants. Mais que s’est-il passé entre le début et la fin ? Bonne écoute, bienvenue dans Héros, avec Anto en route pour Barcelone.

Pour illustrer l’interview, Anto nous a transmis quelques photos. Il faut dire que c’est une belle histoire. Anto s’en souviendra longtemps. Cliquez sur les vignettes des deux galeries pour les afficher en grand. Certaines d’entre elles sont des perles, et vous ne le verrez que dans le détail…


Pour écouter l’émission :

Aimez et partagez sans retenue ce podcast sur les réseaux sociaux ! J’espère que nous avons trouvé une bonne recette, pensez à réagir, à commenter, à proposer des idées, ou même à balancer des noms via les commentaires, ou en nous contactant.
N’oubliez pas que ce projet continue parce que vous nous écoutez.



Générique :
Robin Sukroso
Racespot
Photos :
Anto, Porsche

2 commentaires

  1. Top ce parcours du virtuel au réel, et c’est que le début pour Anto, j’en suis certain (quand on est à 4 dixièmes de Lotterer, c’est obligé :-P)
    Je pense néanmoins que certains simracer, aussi bon soient-ils, n’arriverons pas à être de vrais bons pilotes du fait de l’engagement physique et de la prise de risque qu’impose le réel.
    Le simracing reste quand même un super moyen de détection de pilotes pour les constructeurs (il n’y a qu’à voir le partenariat entre iRacing et Porsche avec le Simracing Summit tout récemment) et surtout (pour moi en tout cas) le moyen de se faire plaisir à moindre frais et justement sans prendre de risque.
    Merci pour ce podcast, une fois de plus, bien bien intéressant, vivement le prochain ! 😉

  2. Bonjour David
    Entièrement d’accord avec toi, le simracing est le moyen de détection le plus complet, et le plus efficient en terme de cout, et le nombre de personnes « testées ». Nous allons en voir bien d’autres dans les années qui viennent, et c’est une excellente chose. Ce soir par exemple nous avons l’eRoc2019 pour aller à Mexico en grande visibilité avec des pilotes de renoms.

Et vous, qu'en pensez-vous ?